Espace client
Actualités

Toutes les annonces

Espace client

Quel(s) nom(s) de domaine(s) peuvent être utilise(s) suite à la réunion de deux exploitations

Quel(s) nom(s) de domaine(s) peuvent être utilise(s) suite à la réunion de deux exploitations

Publié le : 08/11/2021 08 novembre nov. 11 2021

L’article 6 du décret n° 2012-155 du 4 mai 2012 prévoit qu’une exploitation viticole est une entité disposant de parcelles viticoles dont elle est propriétaire ou locataire par bail rural, accompagnée de bâtiments, d’équipements permettant la vinification et la conservation du vin avec une cuverie particulière individualisée ou identifiée au sein d’une cave coopérative.

L’article 8 du même décret prévoit que, pour que soit caractérisée une réunion d’exploitation, permettant à la nouvelle entité de continuer à utiliser les noms des deux anciennes exploitations, ces noms devaient être utilisés antérieurement pour la commercialisation de tout ou partie de la production de chacune des anciennes exploitations.

Ces anciennes exploitations doivent remplir à la date de leur réunion les conditions posées par l’article 6, c’est-à-dire être pourvues de la possibilité en parfaite autonomie de produire des vins issus de leurs vignobles respectifs.

La nouvelle entité, pour pouvoir conserver les deux noms, doit reprendre l’ensemble de l’activité viticole des deux anciennes exploitations, ainsi que leurs parcelles et poursuivre la vinification séparée des raisins par anciennes exploitations.

L’article 8 prévoit que cela peut être fait soit dans les bâtiments de chacune des exploitations regroupées, soit dans les bâtiments de l’une d’elles, soit encore dans les bâtiments de la nouvelle exploitation.

La question se posait donc de savoir si une exploitation ayant repris les parcelles d’autres exploitations pouvait continuer à utiliser leurs noms, sans que le transfert des bâtiments et équipements des exploitations en cause ne soit réalisé, pouvait continuer à présenter les vins sous le nom de toutes les exploitations reprises.

La DIRECCTE soutenait que cela n’était pas possible.

Le Tribunal Administratif de TOULON invalide cette interprétation.

Mais la Cour Administrative d’Appel de MARSEILLE annule le jugement du Tribunal Administratif de TOULON.

Le Conseil d’Etat dans son Arrêt du 16 avril 2021, n° 434131, censure la Cour Administrative d’Appel.

Il lui reproche d’avoir retenu que la réunion d’exploitation exigeait nécessairement la reprise par l’entité nouvelle obligatoirement des bâtiments et équipements des anciennes exploitations.

L’article 8 ne l’exige pas ; ainsi la reprise de l’activité viticole des anciennes exploitations et de leurs parcelles ne nécessitent pas la reprise de l’ensemble des éléments de la ou des exploitations reprises.
La reprise des vignobles, élément principal et prépondérant suffit.

Pour se prévaloir de la poursuite de l’utilisation des noms d’exploitation, il faut que les raisins issus de la ou des anciennes exploitations, soient vinifiés à part et que la traçabilité des différentes origines soit totale.

Cette solution se justifie si l’on se réfère à la lettre du texte.

Se justifie-t’elle pour autant si l’on se réfère à l’esprit du texte ?

La réponse semble affirmative, le législateur s’étant attaché à permettre la perpétuation du nom d’exploitations ayant existé, ne constituant pas un nom sans antériorité et qualifiant des vins identiques à ceux de l’exploitation reprise.

Cette décision apporte un peu plus de clarté dans les textes et surtout dans la lecture toujours très restrictives que les contrôleurs de la DIRECCTE aujourd’hui la DREETS en font.

Michel DESILETS
Avocat au Barreau de VILLEFRANCHE / SAONE

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK