Espace Client
Intervention conjointe de deux notaires : ont-ils la même responsabilité ?

Intervention conjointe de deux notaires : ont-ils la même responsabilité ?

Publié le : 02/06/2020 02 juin juin 2020

Il est recommandé pour la signature d’un acte de vente immobilière que le vendeur et l’acquéreur aient chacun leur notaire, même si un seul est à même de recueillir l’acte.

Chaque professionnel pourra ainsi exercer un contrôle spécifique des clauses et des termes de l’acte au bénéfice de son propre client.

Mais dans ce cas, la responsabilité du notaire rédacteur, c’est-à-dire celui qui tient la plume, est-elle prépondérante, ou bien le notaire en participation endosse-t-il une responsabilité similaire ou voisine en cas de manquement ou de faute ?

La Cour d’Appel de DIJON, dans un Arrêt du 9 avril 2019 retient que le notaire en participation manque à son obligation d’information en n’attirant pas l’attention de l’acquéreur sur l’existence d’un arrêté de péril imminent, frappant l’immeuble vendu.

Si le compromis de vente ne mentionnait pas l’existence de l’arrêté de péril, il comportait une condition suspensive aux termes de laquelle la vente aurait lieu si la notice de renseignement d’urbanisme demandée à la mairie ne révélait pas de servitude administrative faisant obstacle à la libre disposition de l’immeuble vendu, conformément à sa destination ou susceptible d’en diminuer la valeur.

En l’espèce, la notice d’urbanisme sollicitée prévoyait l’existence d’un arrêté de péril, lequel a été mentionné dans l’acte.

Néanmoins l’acquéreur reprochait au notaire de ne pas avoir attiré son attention et de ne pas avoir été complètement informé sur les conséquences de ce que révélait cette notice d’urbanisme, au regard du fait que la mention était libellée en lettre de taille inférieure aux autres clauses de l’acte.

La Cour retient donc que la clause ne figurait pas de manière apparente et ne permettait pas à l’acquéreur, sans l’assistance d’un conseil d’avoir pleine conscience de ce que cela impliquait.

De la sorte, il avait été dans l’impossibilité de refuser de réitérer la vente, ce qui était constitutif de son préjudice.

Deux conséquences majeures doivent être tirées de cet Arrêt.

Tout d’abord, les notaires intervenant ont tous deux l’obligation d’informer parfaitement les parties.


Ensuite, ils ne sont pas identiquement responsables et l’un d’eux peut être reconnu responsable indépendamment de l’autre.

Une telle décision mérite d’être approuvée.

En effet, il ne servirait à rien d’être à deux, si les garanties ne sont pas, pour les signataires, tout autant sinon même plus sûres.



Michel DESILETS
Ancien Bâtonnier,
Avocat au Barreau de Villefranche / Saône

Historique

<< < ... 6 7 8 9 10 11 12 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.