Espace Client
La SAFER fait la pluie et le beau temps

La SAFER fait la pluie et le beau temps

Publié le : 18/10/2021 18 octobre oct. 10 2021

Faire la pluie et le beau temps signifie décider de tout, se croire tout permis.

Par un arrêt de la 3ème Chambre civile du 23 septembre 2021 (n°20-14.754) la Cour de Cassation décide qu’une SAFER ne commet pas de détournement de pouvoir ni d’abus dans l’exercice de son droit de préemption après avoir préempté un bien avec demande de diminution de prix, et après retrait de la vente dudit bien par le propriétaire, en procédant quelque temps plus tard à son acquisition à un prix supérieur à celui convenu avec l’acquéreur initial.

Il était reproché à la Cour d'Appel d’avoir statué en ce sens alors que la SAFER aurait se faisant commis un détournement de pouvoir dans l’exercice de son droit de préemption.

La SAFER avait préempté sur une vente pour un bien prévu à 130.000 €, offrant de son côté 106.000 €, et après retrait de la vente par le propriétaire, se mettait finalement d’accord à l’amiable avec celui-ci à 145.000 €.

Ainsi le moyen du pourvoi lui reprochait, sous l’apparence de poursuivre un objectif légal, d’avoir faussé les négociations en proposant d’abord une somme anormalement basse et après avoir fait échouer la vente convenue avec le premier acquéreur, finalement l’acquérir à l’amiable à un prix supérieur.
 
Ainsi, l’acquéreur évincé pouvait-il se sentir joué, en ne pouvant acquérir par la manœuvre déloyale de la SAFER.

Mais, la Cour de cassation s’en tenant aux textes, retient qu’aucune disposition légale n’interdit au propriétaire vendeur postérieurement au retrait de son bien de la vente, et à la suite d’une contre-proposition de la SAFER, de conclure avec elle une vente amiable.

Que faut-il penser de cette décision ?

Elle peut apparaitre choquante, car la SAFER avec son pouvoir exorbitant de droit commun, appelé droit de préemption, dispose du pouvoir de gèler la vente.

Elle aurait pu se contenter de préempter au prix et aux conditions.

Or, elle ne le fait pas et propose un prix inférieur.

Le propriétaire pour qui le risque est important de ne pas vendre son bien au véritable prix, le retire logiquement de la vente.

La SAFER fait alors une proposition très largement supérieure au prix initialement convenu.

Elle ne s’y serait pas prise autrement si elle avait voulu être certaine d’acquérir le bien.

Elle interfère ainsi dans le jeu de l’offre et de la demande à son bénéfice.

Mais, il semble que la juridiction suprême n’y voit pas de détournement de pouvoir, dès lors que les juges du fond ont constaté que postérieurement à la notification de la décision de préemption de la SAFER, il lui avait été communiqué des valeurs retenues par un expert agricole ainsi que de nouveaux éléments qui conduisaient à une revalorisation du bien.

On peut donc penser que sans ces éléments le détournement de pouvoir aurait pu être constitué, encore que rien ne permette de l’affirmer.

Il n’en reste pas moins que cette jurisprudence peut donner des idées à la SAFER et aboutir ainsi, sinon à fausser, du moins à décourager les acquéreurs les mieux décidés.

Michel DESILETS
Avocat au Barreau de Villefranche sur Saône 

Historique

<< < ... 4 5 6 7 8 9 10 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.